Harry Potter et moi

2 commentaires
Je dois vous avouer quelque chose... Je suis une fan d'Harry Potter de la première heure.

Infirmerie de Poudlard dans les premiers films.

Lorsque j'ai découvert le sorcier à la cicatrice, 3 bouquins (en français) étaient déjà sortis, donc ça devait être en 1999/2000, j'avais une douzaine d'année, et j'ai donc grandi avec lui.
Il faut dire que j'étais déjà une fan de fantasy, et du monde des sorciers en particulier. J'avais notamment adoré L'Ile du Crâne et Graal Maudit, deux romans de Anthony Horowitz, qui, j'en suis persuadée, ont inspirés JK Rowling. On y retrouve une école de sorciers isolée, un monde avec des sorciers et des non-sorciers, des hiboux qui transportent le courrier...

Les années qui ont suivies ont été rythmées par les sorties des livres, puis des films.
J'attendais les nouveaux tomes avec impatience, à tel point qu'il m'a bientôt semblé intolérable d'attendre que le bouquin soit traduit (et que certains spoilers fuitent), alors qu'il était déjà disponible pour les anglophones. Le pas a été franchi en 2003: paru en Grande Bretagne en juin, il a été disponible en anglais en France en septembre, 3 jours avant ma rentrée en seconde: j'ai donc passé 3 jours à lire les 766 pages de l'Ordre du Phénix. Aucun retour possible à partir de cet instant!


C'est sans doute un peu grâce à JK Rowling que je suis devenue prof d'anglais... Forcément, je ne comprenais pas tout le vocabulaire, mais je continuais à lire coûte que coûte, car je voulais savoir ce qui allait arriver ensuite! Si un mot revenait vraiment souvent, je faisais l'effort de sortir mon Harraps, mais sinon, I kept reading no matter what! Faut dire qu'en 2003, pas de smartphone, internet faisait encore des bruits bizarres à l'ouverture, et google traduction n'était qu'un lointain rêve...

L'addiction a continué avec les deux derniers tomes, puis les films, et lors de mon année en Angleterre, je suis partie sur ses traces. Pendant un weekend à Oxford, j'ai rêvé dans la Grande Salle et dans les fameux escaliers de Christ Church College tandis que ma cops Amandine cherchait Henry VIII dans tous les coins ;) ) Nous avons même poussé jusqu'à aller voir le 7ème film le soir (le seul qui n'a pas du tout été tourné à Oxford, quelle ironie...).




Spoiler: le plafond de la Grande Salle n'est pas vraiment magique... Déception.
Enfin bon, to be short, Harry, Hermione, Ron, Neville, Draco, McGonagall (et tous les autres) et moi, c'est une longue histoire d'amour.

Alors quand j'ai lu le “Tag Harry Potter” sur La Fabrique Eclectique, j'ai fait des petits bonds d'excitation! Je suis toujours heureuse de voir que je ne suis pas la seule “plus une ado” à en être totalement fan!

Je reprends donc ce tag à mon compte, toutes les réponses demain! (sinon, cet article serait vraiment trop long...)

Etes-vous aussi fans d'Harry Potter? Qu'est-ce que vous avez découvert en premier, les livres ou les films? 



Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires

  1. Ahah !!! Quels bons souvenirs passés à Oxford !! Et quel endroit !! Un vrai régal !! Je ne savais pas que tu étais aussi fan et connaisseuse de Harry Potter !! Choipeaux ! ;)

    RépondreSupprimer
  2. Oui, super souvenirs! ça me semble être il y a une éternité... et oui, je cachais ça... ;)
    bisous!

    RépondreSupprimer