Conseils pour bien commencer la méditation


Hello

Vous n'avez pas pu passer à côté de ce mot, "méditation". 
Êtes-vous aussi curieuses que moi à ce propos ?
Alors c'est parti, voici quelques informations et conseils pour s'y mettre!

Des origines à aujourd'hui

La méditation est un rite ancestral en Asie, qui puise sa source dans le bouddhisme.
Cependant, elle a été adoptée et transformée au XXème siècle pour inventer une pratique adaptée aux occidentaux, laïque (mais qui peut s'adapter aux croyances des personnes qui pratiquent) en particulier par Jon Kabat-Zinn aux Etats-Unis avec sa technique de réduction du stress MBSR.



Pourquoi méditer ?

La méditation aurait des bénéfices à la fois sur la santé physique et mentale ; elle est utilisée dans un nombre croissant d'hôpitaux à travers le monde. Les études scientifiques et médicales se multiplient et étudient les bienfaits de cette habitude. Et depuis cette année, elle fait son entrée dans une faculté de médecine française : les étudiants de Strasbourg et les professionnels de santé à travers la France pourront passer un diplôme universitaire Médecine, Méditation et Neurosciences.
Il ne s'agit donc absolument pas d'une pratique de mystiques et d'illuminé(e)s !

Méditer de façon régulière diminuerait l'hypertension, améliorerait les fonctions cognitives et le sommeil, protégerait le système immunitaire, ralentirait le vieillissement des cellules du cerveau, préviendrait la dépression et augmenterait la résistance à la douleur.

Dans la vie de tous les jours, elle augmenterait la capacité de concentration, rendrait plus créatif et, entre autres choses, diminuerait le stress et l'anxiété.



Quel type de méditation choisir ?

Il existe différentes formes de méditation.
Selon les écoles et les lieux, on peut trouver des approches très traditionnelles et religieuses, des pratiques qui se focalisent sur la concentration, et enfin, la pratique qui m'intéresse, complètement laïque à nouveau, de « mindfulness », qui a été traduite en français par « pleine conscience » ou « pleine présence ».

En outre, les études ont montré que c'est bien cette forme de méditation qui favorise la créativité, et voilà un aspect qui me plaît !



Découvrir la méditation

Je pense que le mieux est de vous parler de ma propre expérience:)

Après avoir fait quelques recherches rapides, j'ai décidé de faire confiance à l'application renommée, Petit Bambou. C'est une application payante, mais elle offre 8 séances de découverte gratuites, d'une dizaine de minutes chacune. Il s'agit de méditations guidées.

Deux choses m'ont dérangé : tout d'abord, les vidéos sont initialement verrouillées et l'une ne devient accessible que lorsque la séance précédente a été réalisée. Cela se justifie par une découverte, un apprentissage progressif. Mais du coup, elles n'étaient pas toujours appropriées aux circonstances dans lesquelles j'ai essayé de méditer. Pour vous donner un exemple, la séance « Eveiller la curiosité des sens », dans laquelle j'étais sensée prêter attention aux sons m'environnant, est tombée un matin très tôt, quand il n'y avait absolument aucun bruit autour de moi (j'ai la chance d'habiter dans un endroit trèèèèèès tranquille). Au contraire, alors que j'étais assise dans le jardin en journée, entourée d'une grande variété de sons, j'étais supposée observer ma « météo intérieure ».
Et je n'avais pas toujours le temps de faire ce qui était demandé : par exemple, lors d'un scan mental, je n'en étais qu'au bras, alors que ma guide passait déjà à une autre instruction.
L'autre critique est à mon encontre : je ne savais pas vraiment en quoi consistait la méditation concrètement. Et lorsque mes pensées ne cessaient de vagabonder, de rebondir sur les mots, cela m'énervait encore plus ! J'ai eu beaucoup de difficultés à aller au bout des séances.

Alors j'ai recommencé mes recherches, et je suis tombée sur le blog de Mathilde (qui n'est plus en activité, mais c'est une mine d'information sur le yoga et la méditation), et elle disait beaucoup de bien de ce livre : La méditation c'est malin, de Marie Laurence Cattoire. Je l'ai donc téléchargé sur ma kindle, et je ne le regrette pas ! Je vous le conseille vraiment.
Il s'agit d'un guide pratique, extrêmement facile d'accès, et très concret.



Elle revient sur les idées reçues sur la méditation, et ça ne fait pas de mal.
La méditation n'est pas de la relaxation, ni une intériorisation, ce n'est pas une expérience mystique hallucinatoire, on ne cherche pas à s'isoler. Au contraire, il s'agir de s'ouvrir à l'extérieur, au monde, de revenir à l'instant présent. Il ne s'agit pas de devenir un pur esprit, mais bien au contraire d'investir son corps, de cesser de dissocier corps et esprit.
Et surtout, il ne s'agit absolument pas de faire le vide dans sa tête, ce qui est d'ailleurs quasiment impossible, et non souhaitable, mais un état d'observation.
« La méditation ne consiste pas à ne plus avoir de pensées, mais à les regarder sans s'y attacher . »
L'état qu'elle décrit me fait penser à mes cours de danse classique. Des exercices à la barre, où on se laisse guider par le piano et les instructions du prof, quand on connaît l'exercice par coeur, et que l'on peut s'attacher à chaque mouvement, chaque geste du pied, port de bras, cet instant où on habite réellement son corps... peut-être que j'ai déjà médité sans le savoir?

Elle donne également des conseils pour vivre la méditation dans la vie quotidienne, mais ce qui m'a le plus intéressé, c'est la partie sur la pratique concrète.



Commencer à méditer

➵Décider de la durée de la séance et s'y tenir. 

Adopter la posture appropriée : en tailleur, le flanc des pieds sur le sol, mains sur les cuisses, le dos et la tête droite, les yeux ouverts mi clos, le regard posé environ 1,50m devant soi.

Observer sa respiration, l'air qui nous traverse, le mouvement d'inspiration d'expiration dans notre corps.

Lorsque les pensées nous emportent, s'en rendre compte, les imaginer comme des nuages ou des bulles qui flottent, et revenir au corps en se disant «bonjour » par exemple.

Prêter attention à nos sens, être son corps, travailler avec son esprit en faisant la différence entre la présence et le bavardage mental. Être dans le présent.


Marie-Laurence Cattoire conseille de faire une séance par jour pendant 10 jours, de s'y tenir, et de noter ses observations à posteriori.

L'auteure conseille également de se créer un espace dédié à la méditation, et conseille l'usage d'un coussin de méditation (appelé zafu). En effet, cela permet de surélever le bassin, d'avoir le dos bien droit et d'être dans une position d'ouverture (et pas le dos arrondi, la mine basse centrée sur l'intérieur). Faites comme moi, asseyez-vous sur un dictionnaire pour voir la différence ! Il existe différentes hauteurs de coussins en fonction de votre taille et de votre souplesse.



Je viens juste de commencer, et je dois dire que j'arrive bien plus à lâcher prise qu'avec Petit Bambou, même si je reconnais que ces séances guidées m'ont donné quelques pistes. Je reviendrai sans doute à celles-ci quand j'aurai un peu expérimenté par moi-même. Et mon espace est en cours de création.

J'ai téléchargé l'application Quiet Mind pour chronométrer mes séances. Il s'agit d'une application basique, toute simple, avec un minuteur et un gong un peu plus agréable que le bip strident d'une alarme.

Je reviendrai donc vous dire comment cela évolue !


Et vous, est-ce-que vous méditez ? Comment avez-vous commencé ? Avez-vous des conseils à partager ?

Sinon, seriez-vous intéressé(e) par cette pratique ?

Si vous n'avez pas le temps d'écrire un mot, laissez-moi un petit coeur. 
Rendez-vous sur Hellocoton !
Mais si vous avez le temps, je vous repondrai avec plaisir en commentaires!

(Vous pouvez retrouver plein de conseils dans le dossier "Méditation, sophrologie, yoga: à la recherche du bien-être" sur Hellocoton, où figure aussi cet article ;) )

8 commentaires

  1. Merci pour cet article fort intéressant.
    Je pratique depuis de nombreuses années la relaxation, la méditation ou la sophrologie. Je ne sais pas si tout ceci est différent mais je mets tout dans le même sac Bien-être :)
    J'en ai fait dans des "associations", avec différents professionnels et j'arrive, grâce à ces expériences, à pratiquer seule, mais pas de manière régulière. J'avoue que la possibilité de savoir se relaxer ou méditer est bien pratique la nuit quand une insomnie pointe le bout de son nez.
    Je vais visiter le site que tu conseilles et voir le livre.
    A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est certain que les 3 doivent apporter du bien-être! :)
      Je connais de nom la sophrologie, mais je ne sais pas exactement en quoi cela consiste... ce ne serait pas un exercice mental où on se transporte dans un lieu calme et sécurisant?
      Après, M-L Cattoire distingue bien relaxation et méditation, même si la méditation apporte de la relaxation "par ricochet" si j'ose dire.
      Ce que j'aime dans le blog de Mathilde et le livre, c'est l'aspect extrêmement pragmatique de cette pratique, car même si je suis intéressée par la philosophie, je garde quand même les pieds bien sur terre (cela doit être un reste de formation scientifique ;) ).
      Si tu as des conseils en tant que pratiquante, je suis preneuse, car pour l'instant, je me débats encore beaucoup avec mes pensées! :)
      A bientôt!

      Supprimer
    2. Moi aussi je suis de formation scientifique :) mais en se laissant prendre au jeu, on découvre un véritable bien être et finalement, on accepte cette "étrangeté" ;)
      Alors, en fait, ce sont plus des petites habitudes que j'ai prises (j'ai commencé il y a pffff 18 ans). Je fais attention à ma respiration en prenant le temps de respirer profondément.
      Pour m'endormir si je n'y arrive pas, je prends conscience des draps et des vêtements sur ma peau, puis je fais voyager une bille qui part de mon pied et remonte tout doucement en tournant autour de ma cheville. Bien souvent je m'endors vite ainsi.
      En fait en sophro avec ma prof, on faisait de la gym douce, de l'automassage doux pour se détendre, puis de la méditation sur le coussin pendant plusieurs minutes et enfin de la sophro avec le petit voyage dans un endroit calme. Le bonheur total. C'est plus facile de faire tout ça à plusieurs je trouve.
      Après c'est aussi une philosophie de la vie. La méditation, même si je suis loin d'être une pro, permet de voir la vie d'une manière positive, d'être moins dans le matériel. C'est prendre le temps : en marchant, en voiture, etc C'est peut-être aussi parce que je vieillis hihihihi

      Pour en revenir aux pensées : c'est le plus difficile. Se dire, là, j'arrête tout, je m'allonge et je prends conscience de mon environnement, etc, c'est dur quand on débute et même quand on a 10 000 trucs à faire. Mais j'essaie. Parfois, je me dis stop : je prends 30 minutes pour lire au soleil et tant pis si le repassage n'est pas fait.
      Tu es dans une bonne démarche. Tu vas trouver ce qui te réussit le mieux et arriver à canaliser tes pensées ;)

      Supprimer
    3. Le truc de la bille a l'air super, j'ai un peu de mal avec la visualisation corporelle, ça doit bien aider :)
      En tous cas, merci beaucoup pour ton expérience!
      A bientôt!

      Supprimer
  2. Ton article est passionnant !
    (J'adore ta nouvelle rubrique "bien être" !)
    J'ai approché la méditation lors d'un stage de yoga et de sophrologie. Le professeur enseignait le yoga, la sophro et aussi le MSBR. Du coup, elle en mettait un peu dans ces séances de yoga et sophro. BREF...
    Suite à cette expérience, j'avais testé Petit Bambou que j'avais apprécié, mais effectivement je trouvais aussi que le rythme était parfois un peu trop rapide... Du coup, j'avais aussi tenté Quiet Mind que j'utilisais régulièrement au boulot (pour faire tomber la pression quand je sentais que c'était trop) et je faisais une séance régulièrement en fin de journée pour être plus dispo le soir (un peu comme un sas).
    Maintenant, j'essaie de trouver un moment pour glisser une séance de méditation + une de yoga dans ma journée. Bon avec bébé-koala pas évident... Je ne désespère pas d'y arriver :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'imagine pas à quel point je suis contente que cette rubrique te plaise! Comme quoi, on peut allier la couture et le bien-être :D
      Je m'essaie aussi au yoga d'ailleurs (j'attends d'avoir un peu expérimenté avant de vous en parler).
      Moi c'est pareil: je n'ai pas réussi à méditer 10 jours de suite comme ML Cattoire recommande: les vacances de printemps se sont terminées il y a deux semaines, et avec la reprise des cours, des contraintes quotidiennes, des démarches pour la maison... cela s'est révélé bien compliqué à caser dans l'emploi du temps. Et je n'ai pas d'enfant! Mais comme toi je ne désespère pas, je vais trouver un moyen :D
      Ah, les bébés exigeants qui ne veulent pas quitter les bras de maman... (il paraît que j'étais comme ça, ma mère était au bord de la crise de nerfs!) J'imagine que cela ne te déplairait pas qu'elle squatte les bras de papa,ou de mamie, ou d'une copine de temps à autre :) Mais tu peux peut-être aussi trouver des cours qui accueillent mamans et bébés?
      Bon courage et bonnes séances!
      A bientôt!

      Supprimer
  3. Très bon article ! Je me suis mise à la méditation il y a quelques semaines et les premières séances n'ont pas été faciles... Courbatures, esprit qui divague, impression que ça ne sert à rien... Il a fallu que je persévère.

    Pour commencer, j'ai été aidée par un petit bouquin, MON CAHIER MEDITATION. Au départ, j'étais un peu réticente car la multitude de cahiers sur différents thèmes me paraissait très "marketing". Mais après l'avoir lu et relu, je l'ai trouvé très ludique, associant connaissances théoriques, illustrations sympa...

    Du coup, je m'astreins à 15 minutes de méditation tous les matins, tôt, avant ma petite séance de yoga (objectif : toucher mes pieds fin juin).

    A très vite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les premières fois j'essayais de lutter, de "maîtriser", c'était horrible! Mon esprit me hurlait littéralement "Non, Non!" J'ai mis un moment à comprendre qu'il fallait tout simplement lâcher prise :)
      Je n'ai pas ce cahier là, mais je suis un peu pareille, même si je les trouve marketing, j'en ai quand même ;)
      C'est super que tu tiennes cette routine! Ma pratique reste aléatoire, j'aimerais être plus régulière. J'ai commencé le yoga, mon objectif c'est de réussir le chien tête en bas ( c'est pas gagné :D)
      A très bientôt!

      Supprimer